Produit

Le comté: le 1er fromage AOP en France

Composition: 100% lait de vache

Chaque jour, la fruitière reçoit le lait des exploitations des alentours. Il est alors tiédi dans de grandes cuves de cuivre avec une présure naturelle qui transforme le lait en caillé, lui-même ensuite brassé et chauffé. Viennent alors les étapes du soutirage et du pressage.

Quelques heures plus tard le fromager démoule de jeunes comtés tout frais et les dispose sur des planches d’épicéa direction les caves d’affinage. Bichonné pendant de longs mois par les maîtres affineurs, le comté révèlera jour après jour richesse et diversité gustatives.

Il paraît qu’il y a 83 arômes dans le comté, mais tellement plus de façons de le savourer ! C’est sûr, le comté, on l’aime sans compter !

 

 

 

Commander

PRODUCTEUR

La fruitière de Bonnétage

Dans le Haut-Doubs au XIIIème siècle, des éleveurs, qui ne produisaient pas assez de lait pour fabriquer une meule entière de fromage, se sont regroupés pour apporter leur lait, fabriquer ensemble le fromage et se partager les bénéfices du « fruit du travail » donnant ainsi naissance à la première « fruitière ». Ce modèle économique coopératif, symbole de la solidarité entre les hommes, s’est modernisé à travers les âges et perdure encore actuellement.

Les origines de la fruitière de Bonnétage remontent aux années 1930, où à l’époque on fabriquait de l’emmental, la production de comté ayant débuté en 1955. Au fil du temps, la coopérative de vente de lait s’est transformée et agrandie. En effet, la coulée avait lieu après chaque traite, matin et soir, chaque agriculteur apportant ses bouilles de lait, tirées par un cheval de trait Comtois puis à l’aide d’un tracteur; hors depuis 1987 le lait est collecté par un camion réfrigéré. Puis en 1996, les 11 producteurs ont décidé de créer une coopérative de fabrication et vente directe, devenant alors autonome dans la gestion de leur outil de production. En 2006, ils ont ouvert un joli magasin où l’on trouve évidemment du comté, mais également du beurre et de la crème fabriqués sur place, ainsi que d’autres savoureux produits Franc-Comtois.

Aujourd’hui, la réputation du comté, tout comme de la fruitière de Bonnétage, n’est plus à faire; l’enjeu est ailleurs. Il s’agit de maintenir ce doux équilibre entre ses 3 acteurs (éleveurs, fromagers et affineurs) pour que les valeurs ancestrales de la filière comté (solidarité, responsabilité et exigence) perdurent dans notre société moderne et continuent de garantir au consommateur la promesse d’un produit artisanal au goût inimitable, fruit du temps et du savoir-faire des hommes.

RÉGION

Le Haut-Doubs: plongez au cœur d’une nature verdoyante

Le Haut-Doubs est situé en plein cœur des montagnes du Jura. Adossé à la frontière suisse, ce coin de France se caractérise par ses grands espaces verts où paissent les troupeaux de vaches Montbéliardes au bord des méandres du Doubs.

Cette nature généreuse se découvre en été en mode farniente au bord du charmant lac Saint-Point ou en hiver sur les pistes enneigées qui traversent les forêts de sapins et d’épicéas. Pour les visites culturelles, opter pour le château de Joux, magnifique symbole des fortifications Vauban qui surplombe la région de Pontarlier.

Aussi, le Haut-Doubs est jalonné de fermes montagnardes typiques, équipées de tuyés, immenses cheminées où l’on fume jambons et saucisses de Morteau. Rien que d’en parler, ça me fait saliver…

Pour en savoir +